Comment installer WordPress en local ou en ligne ?

Vous souhaitez créer vous-même votre site internet mais vous n’avez pas les bases requises pour démarrer sereinement ?
Nous allons vous montrer aujourd’hui les premières bases pour installer WordPress proprement.

Les différentes façons d'installer WordPress

information-monsieur-site-web

Il y a plusieurs manières d’installer WordPress pour démarrer la création de son site internet :

  • En local sur son propre ordinateur (ce qui nécessite l’installation d’une plateforme de développement).
  • Directement en ligne sur un hébergement Web.
  • Sur son propre serveur.

Nous ne détaillerons pas l’installation de WordPress sur votre propre serveur. Cette méthode n’est pas réservée aux débutants puisqu’elle nécessite l’installation et la configuration d’un serveur Apache.

Comment installer WordPress en local ?

Installation sur un serveur virtuel

Afin que votre propre ordinateur puisse faire office de serveur virtuel et exécuter WordPress, il faut préalablement télécharger et installer un logiciel spécifique. Plusieurs logiciels permettent de remplir cette fonction (WampEasyPHPInstant WP).

Personnellement, j’utilise WampServer qui fait très bien le boulot. WampServer est disponible ici.

Une fois ce logiciel installé, lancez le. Une icône verte est censée apparaître dans votre barre d’outils, indiquant que WampServer s’est lancé correctement.

Il est maintenant temps de télécharger et installer WordPress. Pour télécharger WordPress, ça se passe par ici.
Après téléchargement, décompressez le fichier téléchargé.

Placez le dossier décompressé dans le répertoire de wamp : C:\Wamp\www
C’est dans ce répertoire www que seront placés tous vos projets Web.

Pour lancer l’installation de WordPress, cliquez sur l’icône de Wamp, puis sur Localhost pour accéder à votre serveur Localhost.

Votre navigateur web préféré va alors accéder au dossier www/ et vous devriez retrouver le dossier WordPress.

Cliquez sur ce dossier, et comme par magie, l’installation de WordPress commence !

Démarrons l'installation

Quelques informations seront à remplir au cours du processus d’installation, allons-y, cliquez sur « c’est parti ! ».

WordPress demande à se connecter à une base de données pour pouvoir installer votre site.

L’outil de gestion de base de données de Wamp est phpMyAdmin.

Cliquez sur l’icône de Wamp et sélectionnez phpMyAdmin.
Par défaut, les identifiants de connexion sont :

Identifiant : root
Mot de passe : laisser vide

Une fois connecté, cliquez à gauche sur nouvelle base de données.

Donnez alors un nom à votre base de données, et sélectionnez l’encodage de la base de données en « utf8_general_ci ».

Cliquez ensuite sur « Créer », et votre base de donnée est désormais prête à recevoir votre WordPress.

Remplissez le nom que vous avez donné à votre base de donnée.

L’identifiant et le mot de passe de phpMyAdmin pour que wordpress s’y connecte (identifiant root et mot de passe vide).

L’adresse de la base de donnée est localhost ou parfois 127.0.0.1 si localhost ne fonctionne pas.

Vous pouvez modifier le préfixe des tables de votre base de données, ou laisser « wp_ ».

Une fois toute les informations saisies, cliquez sur « Envoyer », WordPress vous confirme qu’il a pu se connecter à la base de données, vous pouvez désormais lancer l’installation, c’est presque terminé !

Les informations saisies à ce stade ne sont PAS DU TOUT sécurisées.
Cette étape n’est pas encore primordiale puisque vous travaillez en local...

Cela dit, avant de mettre le site en ligne, il sera nécessaire de modifier l’identifiant et le mot de passe de la base de données, son nom ainsi que le préfixe des tables.
Tout cela pour sécuriser votre site et éviter tout risque de piratage de votre installation WordPress.

Une dernière étape...

Donnez un titre à votre site (que vous pourrez modifier par la suite, n’ayez pas peur).

Choisissez un identifiant et un mot de passe pour vous connecter en tant qu’administrateur au back-office WordPress (et conservez précieusement votre identifiant et mot de passe de connexion).

Pensez à utiliser l’outil motdepasse.xyz même pour votre identifiant, ne laissez aucune chance aux pirates en mettant un identifiant du type prenom.nom !

Saisissez ensuite votre adresse e-mail et nous vous conseillons de cocher la case « Demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site ». Même si vous travaillez en local, il est important de laisser les moteurs de recherche accéder au site uniquement quand il est terminé. Si vous décidez de basculer votre site en ligne pendant sa conception, et que vous n’avez pas coché cette case, les robots des moteurs de recherche accéderont à votre site en construction, ce qui n’est pas très bon pour le référencement.

Après avoir saisi toutes les informations demandées, cliquez sur « Installer WordPress ».

web-design-experience-agreable-monsieur-site-web

WordPress est désormais installé en local sur votre ordinateur

Comment installer WordPress en ligne sur votre hébergement web ?

L’installation de WordPress directement en ligne est beaucoup plus simple (selon l’hébergeur que vous aurez choisi).
Cela dit, installer WordPress en ligne nécessite plus de précautions, car dans  ce cas de figure votre site est directement accessible à tout le monde via le nom de domaine que vous avez préalablement acheté.

Chez Monsieur Site Web, nous travaillons avec l’hébergeur OVH pour acheter nos noms de domaine et nos hébergements Web.

Lors du processus d’achat de l’hébergement Web, OVH vous propose d’installer directement un module comme WordPress sur votre hébergement.

Sélectionnez alors WordPress parmis la liste proposée, et OVH vous installera directement les fichiers sur votre hébergement. Vous recevrez alors par e-mail l’identifiant et le mot de passe de connexion au back-office.

Comme pour l’installation en local, nous vous conseillons de modifier l’identifiant et le mot de passe reçu et de privilégier des informations plus sécurisées (sachant que vous êtes cette fois en ligne, les pirates pourraient s’en prendre à votre site dès l’installation de WordPress).

Lorsque vous travaillez sur WordPress directement en ligne, nous vous conseillons d’effectuer dès le début des démarches de sécurité.
Installez rapidement une extension de sécurité comme All In One WP Security And Firewall, qui vous permettra de :

  • Sécuriser votre site.

  • Mettre votre site en mode maintenance et le rendre inaccessible tant qu’il n’est pas fini.

Si vous ne connaissez pas du tout ce type d’extensions, voici un lien avec un tutoriel pour aider au paramétrage.
Le lien est en anglais, mais nous vous préparerons prochainement un tutoriel en français pour vous expliquer comment paramétrer correctement ce type d’extension.

installation-de-wordpress-en-ligne-monsieur-site-web-1.jpg
web-design-experience-agreable-monsieur-site-web

WordPress est désormais installé en ligne sur votre hébergement Web

La conclusion !

Deux grandes méthodes s’offrent à vous pour installer WordPress, en local ou directement en ligne.
Les deux méthodes présentent des avantages et des inconvénients, et c’est à vous qu’il revient de faire votre choix.

Voici cependant un récapitulatif des différents avantages des deux solutions :

En local

  • Vous pouvez créer tranquillement votre site sans vous inquiéter des problèmes de sécurité, votre site n’est pas accessible depuis le Web.

  • Si une version de votre site est en ligne, vous pourrez modifier sereinement votre site en local pour le mettre à jour sans que cela n’impacte la version en ligne.

  • Travailler en local ne nécessite pas l’utilisation d’internet ! Vous pourrez continuer la création de votre site dans l’avion, dans le train, et même en vacances dans le fin fond de la campagne.

  • La rapidité ! Puisque vous n’avez pas besoin d’internet, la navigation sur votre site en local sera beaucoup plus rapide que la navigation en ligne.

En ligne

  • Il n’y aura pas besoin d’effectuer une migration de votre site en local vers votre site en ligne lorsque vous aurez terminé, il y aura juste à désactiver le mode maintenance du site !

  • Si vous travaillez pour un client, ce dernier peut accéder facilement à votre travail.

  • Une fois votre site en ligne, il faudra absolument travailler sur un clône du site pour effectuer vos modifications (vous n’avez pas envie que vos visiteurs subissent un bug ou connaissent des problèmes de navigation car vous êtes en train d’effectuer des modifications).

Les tags

A bientôt pour de nouvelles astuces ! 🙂

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez

Le partager avec votre communauté

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
ou
ou

Nous laisser votre commentaire pour nous en dire plus

Articles similaires

Sécurité : Les 10 meilleures actions pour protéger votre site WordPress contre le piratage (comme les redirections vers des sites de pub).

Nous revenons vers vous aujourd’hui avec un article très important qui va parler de sécurité.

Vous voulez surement éviter que votre site WordPress subisse une redirection vers un site de pub ? Ou qu’il soit complètement hors service ? Passons donc en revue les 10 meilleures actions pour protéger votre site WordPress contre le piratage !

Lire l'article

Elementor, le meilleur page builder WordPress !

Milieu d’année 2016 est arrivé un nouveau page builder, un certain Elementor WordPress.
Et quel succès ! Plus de 2 millions d’installations actives depuis sa lancée et un parfait 5 étoiles au classement.
Petit tour d’horizon de cette extension qui va vous simplifier la vie !

Lire l'article

Les commentaires

Aucun commentaire enregistré. Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Vous avez un projet ?

Nous sommes disponibles à tout moment pour l’étudier et le réaliser.
N’hésitez pas à nous contacter.